ZAD DE LA DUNE ou mobilisation de la population contre une hérésie dévastatrice.

La commune de Bretignolles sur Mer prévoit la construction d’un port de plaisance pouvant apponter près de 900 bateaux, sous certaines conditions, en effet celui-ci ne peut accueuillir que de petits voiliers ou petits bateaux à moteurs car lorsque la marrée est basse le niveau d’eau ne permet pas nécessairement d’en ressortir. Les sédiments déposés lors des marrées hautes ne repartiront qu’à 95%, les 5% restants dans le port reduiraient encore le niveau d’eau il est donc prévu de les déversés sur la plage bien que ce ne soit pas du sable ou dans une carrière non loin de là.

Ce site abrite une réserve naturelle classée Natura 2000 ainsi qu’une ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Écologique Faunitique et Floral) qui ont déjà été largement ravagées lors du 1er jour des travaux lorsque les ouvriers ont applanit une 1ère dune abritant plusieurs espèces animales qui ont été tuées au passage des engins de chantiers et où la végétation a été arrachée détruisant dors et deja une partie du site.

Il est aussi prévu de dynamiter deux digues naturelles de roche primaire à 15m de profondeur ayant pour effet d’impacter la faune sous marine, de renforcer la houlle à l’entrée du port et de projeter les bateaux sur les digues artificielles immergés en cas de tempête ou de forte houlle. L’entrée dans le port devrait se faire en ayant une houlle perpendiculaire à la coque des bateaux ce qui rend la manœuvre périlleuse d’après “La Mouette” le marin fort d’une trentaine d’années d’expérience qui ne serait pas sûre d’arriver à bon port.
Qui plus est la destruction de la deuxième dune en front de mer, où est prévue l’entrée du port, est une brèche ouverte sur l’arrière pays permettant à l’océan d’entrer dans les terres lors de tempêtes. Ce n’est pas sans rappeler que 35 personnes sont décédées lors de la tempête Xyntia rien qu’en Vendée. Autre risque à prendre en compte les déflagrations des explosifs peuvent fragiliser les structures des habitations implantées sur le rivage à quelques mètres du futur port, ce qui a été le cas dans une carrière non loin de là.


La communauté de communes finance la construction du port c’est donc le contribuable qui se verra financer la destruction du site. Le projet comporte plusieurs zones d’ombres concernant le montant des travaux, en effet bien qu’ils aient déjà commencé les travaux l’appel d’offres ne sera dévoilé qu’à la mi-novembre.


La ZAD de la dune à vu en une quinzaine de jours une mobilisation et une solidarité de la part des citoyens exceptionnelle, en effet la pétition contre la construction du port à déjà rassemblée plus de 10000 signatures, les dons de matériels, d’outils et de nourriture dépassent toutes les espérances. Chaque soir à 18h00 se tient une Assemblée Générale composée de ZADistes et de citoyens, une centaine chaque jour, qui participent à la vie démocratique de ce lieu.

Alors caprice d’élu, catastrophe écologique et environnementale ou construction d’un port de manière tout à fait légitime ?

Quelques liens apportant plus de renseignements.

Page facebook de la ZAD :

https://www.facebook.com/ZADDELADUNE/

Article de Médiapart :

https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fblogs.mediapart.fr%2Fedition%2Flhebdo-du-club%2Farticle%2F171019%2Fhebdo-du-club-66-necessaires-territoires%3Ffbclid%3DIwAR08kIUx7BHrLtCfYmYuQDe7lY5zEOCh6EvrvOjTM5JmQTc_tIWBb1QiS-s&h=AT3OHcTuBajOQhASqR4jnFNVROrIB0fkUBJ57LUVdwhNhg5qHWAS1u2vrh0Wl7BdZu8GFKbU2J3YHlA3AS-yAv90oPdUcelpgaYaPXVRblwHmufRwoOkHbUVd8jf9m_2BxDq2ZFKkvVZOqfY

Page Facebook de la Vigie :

https://m.facebook.com/1052181301583419

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *